Rebecca Guinard; Son cheminement en tant qu'artiste tatoueuse.

Rebecca Guinard, une artiste au style coloré et unique qui a su gagner le cœur des Montréalais! 

rebecca-guinard-tattoo.jpg

Rebecca s'identifie au tatouage depuis presque toujours et avec beaucoup de travail et de persévérance, elle a su en faire son métier et se tailler une place de choix au sein de cette grande famille artistique. Elle nous parle de son parcours et de sa vision.


Mes premiers contacts avec le tatouage ont été à travers les clips musicaux et les couvertures d'albums de mes groupes préférés. Très jeune, je voulais porter des tatouages sur mon corps. Tout a commencé au début de ma vingtaine (il y a 17 ans) ... Par chance, je me suis trouvé un emploi au comptoir du studio Imago Tattoo et 2 ans plus tard j'ai eu l'opportunité d’avoir un mentor à Bordeaux, chez Michel Tattoo n Famille. Quand je suis revenue à Montréal, j'ai commencé ma carrière chez MTL TATTOO. Depuis, j'ai eu la chance de rencontrer et de travailler avec plusieurs des meilleurs artistes de tatouage à Montréal de plus je suis honorée et touchée que les gens me fassent confiance pour les marquer à vie avec mes dessins.

Je fais de mon mieux pour être polyvalente afin de répondre à plusieurs demandes et de ne pas me limiter à un seul style. Mes goûts sont variés, comme ceux de mes clients. Mes plus grandes influences sont; Tatouage japonais, « old school » américain, « pin ups », art mexicain, tibétain et bien d'autres. En général, dans mon travail, j'essaie d'être efficace et lisible. J'aime saturer les couleurs ou jouer avec les contrastes pour les pièces noires et grises.

Beaucoup de choses ont changées depuis que j'ai commencé. Il y a environ 15 ans, l'industrie était principalement masculine, ce qui n'est plus le cas. De nos jours, les tatoueurs ont souvent des antécédents artistiques, par exemple du graffitis ou des formations académiques, ce qui fait que nous voyons maintenant beaucoup de tatouages avancés et de haute qualité. Je ne pense pas que le terrain soit facile, les premières années sont stressantes et le terrain reste assez difficile d'accès. Nous devons réussir à nous prouver et être très persévérants. Cela étant dit, ça reste pour moi le plus beau métier et j'ai la chance de le pratiquer avec des collègues exceptionnels chez Glamort Tattoo.

Après avoir participé à quelques conventions au cours de ma carrière, j'ai voulu faire une pause pour me concentrer sur mon travail dans dans un contexte plus calme et j'aime beaucoup le confort de notre studio (la matante en moi parle )

Cette année, je fais une exception pour encourager mes amis qui mettent beaucoup d'énergie à organiser la 2ème édition de la convention «Tattoo Nouvelle Ère» et je suis certaine que ce sera une bonne cuvée! J'y vais pour m'amuser, tatouer des amis et rencontrer des gens. Vous pouvez passer par notre stand pour dire "salut!"

Je trouve que les conventions sont une excellente façon de faire un premier contact, voir les tatoueurs au travail et jeter un oeil à nos porte-folios.