ENTREVUE JAY MARCEAU

 
jay.jpg
 

Jay Marceau, fondateur du célèbre studio D'Markation de Québec et artiste depuis toujours avait déjà, à 14 an, le tatouage dans sa vie. Après presque 20 ans dans le métier, beaucoup de voyages, de conventions et de rencontres enrichissantes, il priorise un bien être, et une balance saine entre sa vie d'artiste et de père de famille.


TNE : Pourrais-tu te présenter brièvement et nous parler un peu de ton histoire? :

JM : Jay, papa, tatoueur et dessinateur. Je tattoo depuis 1999, propriétaire du studio D’markation de 2004 jusqu’en 2016 et maintenant, co propriaitaire du Enlight avec Max Bonneau. Ma vie tourne autour de ma famille, des voyages et bien évidement du tatouage, qui me passionne toujours plus depuis la première journée.

TNE : Depuis combien d'années est-ce que tu tatoues?:

1JM : 8 ans.

TNE : As-tu toujours voulu être tatoueur ? Comment en es-tu arrivé là? Qu'est-ce qui t'as poussé vers le métier?:

JM : Très jeune, j’étais déjà celui que les profs reprochaient, car je dessinais sans cesse. À l’adolescence (14 ans) cherchant quoi faire de mon dessin, je suis entré dans un « shop » et je crois que le tattoo ma choisi car j’y suis encore après presque 20 ans!

TNE : Comment décrirais-tu ton style? Peux-tu nous parler de tes principales influences? (Tatoueurs ou autres) :

JM : J’aime apellé mon style, de l’illustration. Je n'aime pas beaucoup les étiquettes, car elle sont passagères, les termes changent et les modes aussi. Mais bon si on joue le jeu, on pourrait appelé ça du néo-japonais ou même du « new school » . Tout au long de ma carrière, j'ai eu des dizaines, voir des centaines d’influence. Mais pour moi, le maître absolu c'est Steve Moore, une personne incroyable et un artiste qui n’arrêtera jamais de nous impressionnés!

TNE : Qu’est-ce qui t’a plu et attiré vers ces genres spécifiques ? :

JM : Le dessin , la structure, le dynamisme et le mouvement. Rendre la réalité plus intense.

TNE : Si tu n'étais pas tatoueur, quel serait ton métier? :

JM : Ébéniste : C'es t mon plan de retraite.

TNE : Selon toi, es-ce que le tatouage est une forme d’art ou bien un artisanat ? Et pourquoi ? :

JM : Les 2! On commence tous par l’artisanat et certains le développerons d'avantage sur un niveau artistique.

TNE : Quels sont tes autres intérêts? Passe-temps? :

JM : Ma famille, Ébénisterie, Voyage, Hockey, Vélo de montagne.

TNE : Pratiques-tu d'autres formes d'arts? :

JM : Un peu de peinture, mais présentement, surtout travailler le bois.

TNE : Quelle atmosphère préfères-tu pour tatouer? (musique, aire ouverte avec collègues, salle privée etc) :

JM : Je ne peux pas demander mieux que présentement. Mon studio privé, avec des collègues, mais surtout des amis, ou tout le monde est égal (pas de boss) À aire ouverte mais avec un espace suffisant pour être bien.

TNE : Comment fonctionne généralement l'approche avec ta clientèle? Fais-tu surtout des pièces sur demande ou ils puisent dans tes flash? :

JM : 99% sur demande mais j’aimerais bien faire plus de flashs.

TNE : Quelles sont tes principales philosophie de vie et de travail? :

JM : Avoir un équilibre entre les 2, ça sert à rien d’être le meilleur dans un si tes nul dans l’autre.

TNE : Comment décrirais-tu l'évolution de ton travail à travers les années?:

JM : Comme un escalier interminable, donc les marches sont de plus en plus grosses et longues à atteindre, mais le meilleur sentiment c'est qu'après chaque marche, tu te sens un peu plus grand!

TNE : Est-ce que le tatouage te fait voyager? Quand tu pars tatouer à l'étranger est-ce que tu vois une grande différence avec ta clientèle habituelle? :

JM : J'y vois une différence, oui et non; la beauté c’est de réaliser qu’on peut rejoindre des gens de partout avec notre art.

TNE : Fais-tu beaucoup de conventions? Qu'est-ce que tu aimes particulièrement en convention? et n'aime pas?:

JM : J'en ai fait des dizaines, même trop certaines années, mais j’aime le feeling, la performance et l’intensité que ça apporte. J’adore les conventions, sauf les lundis : eux y font mal!

TNE : Quels sont tes meilleurs souvenirs de convention ? :

JM : Ouffff! Il y en a trop! Chose certaine, elles m'ont permis de rencontrer des gens incroyables partout sur la planète.

TNE : Quel est le but ultime que tu t'es fixé par rapport à ton travail? Qu-Est-ce que tu vises? :

JM : Être heureux et continuer d’avancer! J’èspère un jour être satisfait, mais ça voudra probablement dire que c'est la fin, donc je n'ai pas vraiment hâte.

 
 
 

UN GROS MERCI À JAY D’AVOIR PRIS LE TEMPS DE RÉPONDRE À NOS QUESTIONS!

Pour prendre rendez-vous sur la convention, contactez le directement. Noubliez pas de mentionner Nouvelle Ère!

COURRIEL : Jytattoo@hotmail.com

PORTEFOLIO : @jaymarceau

En
Fr