ENTREVUE AVEC CLÉMENT SICOT

 
clem-sicot.jpg
 

Baignant dans l'illustration et le graphisme depuis très longtemps, Clément Sicot s'inspire de tout ce qui l'entoure pour développer son style et créer ses propres images!


TNE : Pourrais-tu te présenter brièvement et nous parler un peu de ton histoire?

CS :  Né en France, je suis arrivée au Québec à 3 ans. Toute mon enfance je voulais devenir bédéiste mais j’écris trop mal! J’ai commencé à tatouer en 2012 pendant les grèves étudiantes et je n’ai finalement jamais fini mon cégep, je me suis consacré au tatouage et au graphisme pendant plusieurs années. Après avoir eu mon AEC en graphisme j’ai travaillé comme illustrateur médical pendant 2 ans pour finalement ouvrir le studio Désolé Maman avec mon vieux ami Fédérico en 2017 et devenir tatoueur à temps plein.

TNE : Depuis combien d'années est-ce que tu tatoues? 

CS :6 ans en tout mais 2 ans à temps plein

TNE : As-tu toujours voulu être tatoueur ? Comment en es-tu arrivé là? Qu'est-ce qui t'as poussé vers le métier?

CS : Aussi tôt que j’ai commencé, pendant les grèves de 2012

TNE :Comment décrirais-tu ton style? Peux-tu nous parler de tes principales influences? (Tatoueurs ou autres)

CS :  Mon influence vient de ce qui m’entoure, de la bande-dessinée jusqu’au catalogue IKEA.

TNE : Qu’est-ce qui t’a plu et attiré vers ces genres spécifiques ?

CS :J’ai toujours aimé faire des belles lignes, je pense que mon style donne son impact avec la précision et également je vois là dedans une influence liée à toutes les BD que j’ai pu lire dans ma vie.

TNE : Si tu n'étais pas tatoueur, quel serait ton métier?

CS :Designer graphique, bédéiste ou illustrateur

TNE : Selon toi, es-ce que le tatouage est une forme d’art ou bien un artisanat ? Et pourquoi ?

CS :Ça dépend toujours de l’approche du tatoueur en question, dans mon cas je me sens plus comme un artisan et je met de l’avant mon esthétique.

TNE : Quels sont tes autres intérêts? Passe-temps? 

FK : Les voyages et le bien-être physique et mental, en gros je m’intéresse beaucoup à l’amélioration de soi en adoptant un mode de vie sain..

TNE : Quel musique tu préfère en travaillant?

CS : Peu importe, du moment que ce n'est pas trop agressant.

TNE : Comment fonctionne généralement l'approche avec ta clientèle? Fais-tu surtout des pièces sur demande ou ils puisent dans tes flash?

CS :Les gens m’expliquent brièvement ce qui veulent et me laisse ensuite la liberté de créer une image « custom », mais j’aimerais faire plus de flashs éventuellement.



TNE : Quelles sont tes principales philosophie de vie et de travail?

CS :Fait ce que tu as à faire, respecte les autre et tes clients et mettre personne en danger avec des règles d’hygiène strictes et appliquées.

TNE : Quelle est ta palette de couleurs préférée? dans la vie vs en tattoo?

CS :Black and grey

TNE : Quelle atmosphère préfères-tu pour tatouer? (musique, aire ouverte avec collègues, salle privée etc.)

CS :Open space, zen ,amical , clean et organisé.

TNE : Comment décrirais-tu l'évolution de ton travail à travers les années?

CS : From scratcher to baller.

TNE : Est-ce que le tatouage te fait voyager? Quand tu pars tatouer à l'étranger est-ce que tu vois une grande différence avec ta clientèle habituelle?

CS : Je n'ai pas encore voyagé pour le tattoo mais j’y compte bientôt, l’Europe m’intéresse, probablement à cause de mes origines!

TNE : Fais-tu beaucoup de conventions? Qu'est-ce que tu aimes particulièrement en convention? et n'aime pas? 

CS :C'est ma première!



TNE : Quel est le but ultime que tu t'es fixé par rapport à ton travail? Qu-Est-ce que tu vises? 

CS :Avoir une belle shop reconnue à travers plusieurs pays qui favorise l’échange entre des tatoueurs d’un peu partout avec des histoires différentes.

UN GROS MERCI À CLÉMENT D’AVOIR PRIS LE TEMPS DE RÉPONDRE À NOS QUESTIONS!

Pour prendre rendez-vous sur la convention, contactez le directement. Noubliez pas de mentionner Nouvelle Ère!

Courriel :clem.needlemark.booking@gmail.com

Portefolio :@clem.needlemark

English
Français