DAVID BROWN, À TATTOO NOUVELLE ÈRE

Cette semaine, Tattoo Nouvelle Ère vous plonge dans l'univers du tatoueur David Brown, un artiste à l'esthétique unique et dynamique. 

David, qui a été chanteur du groupe “The New Cities”, s'est tourné vers le tatouage il a un peu plus de 5 ans. Il a récemment ouvert son propre studio, le “Wolfgang Social Club”, dans le quartier Hochelaga à Montréal.  Avec son mélange de  style graphique, “dotwork” et esquisse, il s'est forgé une réputation non négligeable dans le milieu. Il a bien voulu répondre à nos questions pour que vous puissiez en apprendre un peu plus sur lui.


TNE: Dans quel studio travailles-tu présentement ?

DB: Le Wolfgang Social Club

 

TNE: Depuis combien d'années est-ce que tu tatoues ?

DB: 5 ans et demi

 

TNE: As-tu toujours voulu être tatoueur ? Comment en es-tu arrivé là? Qu'est-ce qui t'a poussé vers le métier? 

DB: J’ai été chanteur dans un groupe pendant 8 ans, mais j’avais étudié en Art à l’université avant de partir mon groupe. C’est un genre de retour aux sources pour moi. Le tatouage, faisait aussi partie intégrante de l’univers rock dans lequel j’étais.

 

TNE: Comment décrirais-tu ton style? Peux-tu nous parler de tes principales influences? (Tatoueurs ou autres) 

DB: «  All black  » presque tout le temps. Graphique, esquisse. Je m’amuse avec le «  dotwork  », la géométrie, les aplats de noir et les petites lignes fines. 

 

TNE: Qu’est-ce qui t’a plu et attiré vers ces genres spécifiques   ? 

DB: Je me cherchais beaucoup pendant les 2-3 premières années et quand j’ai arrêté de chercher j’ai commencé à m’amuser en dessinant et en ramenant des choses que je faisais à l’université. Mon style s’est alors peaufiné depuis. 

 

TNE:  Si tu n'étais pas tatoueur, quel serait ton métier? 

DB: Après avoir été musicien déjà je t’avoue que je n’ai pas pensé au plan C. Je reviendrais peut être au plan A . 

 

TNE: Quels sont tes autres intérêts? Passe-temps?  

DB: Pour l’instant, c’est le bébé à la maison qui est mon passe-temps si on peut appeler ça un passe-temps! haha

 

TNE: Pratiques-tu d'autres formes d'arts?

DB: Musique! 

 

TNE: Comment décrirais-tu l'évolution de ton travail à travers les années? 

DB: Je perfectionne mon style de fois en fois. J’essaie de ne jamais trop faire la même chose. Une évolution constante, mais pas trop drastique non plus. Il faut garder son identité à chaque tattoo quand même! 

 

TNE: Est-ce que le tatouage te fait voyager? Quand tu pars tatouer à l'étranger est-ce que tu vois une grande différence avec ta clientèle habituelle?

DB: Les gens sont plus impressionnés quand tu es à l’extérieur, je pense. Comme si c’était plus unique parce que tu n’es pas résident permanent de l’endroit. 

 

TNE:  Fais-tu beaucoup de conventions? Qu'est-ce que tu aimes particulièrement en convention? Et n'aime pas? 

DB: Je compte en faire plus pour 2018 comme mon fils est rendu à 1 an. J’aime le fait de me retrouver avec plein d’autres tatoueurs que je ne voie pas souvent. C’est une belle gang le monde du tattoo!

MERCI DAVID D'AVOIR PRIS LE TEMPS DE RÉPONDRE À NOS QUESTIONS! :)